navigation

Les Décrochages parodient tous azimuts sur Couleur 3 7 mai 2013

Posté par Le Transistor dans : Amusant,Archives,Couleur3,Etranger,Europe 2 , ajouter un commentaire

La parodie radiophonique est un exercice difficile, pour ne pas dire casse-gueule. Ne pouvant s’appuyer sur différents artifices visuels efficaces pour singer ou suggérer son sujet de moquerie, l’auteur de pastiche est obligé au plus grand sérieux en matière de suggestion sonore.

Il se doit ainsi d’apporter un soin particulier à l’ensemble des outils à sa disposition en matière d’écriture, d’interprétation et de réalisation : le choix du vocabulaire, le travail sur la voix, les intonations et le débit, les silences et respirations, l’illustration sonore et musicale, le montage et la réalisation, le traitement du son…

L’ensemble de ces éléments étant rarement complètement réuni, à cause d’un manque de moyens ou d’un manque d’inspiration, la parodie sonore laisse en général un goût d’inachevé et rate souvent sa cible.

Peut-être est-ce donc la difficulté de l’exercice qui explique sa raréfaction sur les ondes. Quand de nombreuses générations d’humoristes se font connaître sur les écrans par la parodie (de télévision, de cinéma, de publicité), peu nombreux sont par contre les exemples radiophoniques que l’on peut citer.

Les Décrochages parodient tous azimuts sur Couleur 3 dans Amusant europe2_1992_lesnuls-150x150

A vrai dire, la dernière réussite sonore dans le genre remonte certainement aux Nuls sur Europe 2 puis Europe 1. Bien que découvert par la télévision, le trio d’humoristes a cependant commis de très pertinents pastiches sur les ondes ; et ce très certainement grâce à la première vie radiophonique d’Alain Chabat (sur Radio Andorre, France Inter, et surtout RMC).

Ecoutons par exemple ce sketch diffusé sur Europe 2 il y a 20 ans :

Depuis 1992 et les Nuls, on trouve peu d’inspiration malheureusement sur les ondes nationales. Mais si l’on passe les frontières, il reste toujours un îlot de créativité du côté de la Radio Télévision Suisse, à Lausanne. Depuis sa naissance en 1982, le programme Couleur 3 a ainsi toujours su manier habilement l’humour et a pour tradition une certaine finesse en matière de réalisation de formats courts.

Pas vraiment étonnant donc, de retrouver cette saison sur sa grille, un petit bijou de parodie radiophonique intitulé « Les Décrochages ».

couleur3_lesdecrochages-150x150 dans ArchivesChaque jour, suite à une syntonisation automatique, la matinale de la 3 est interrompue par une pastille qui semble pirate. Comme l’explique le site de la station : « pour une raison indépendante de notre volonté, l’antenne est, de temps à autre, déviée de manière impromptue sur une autre chaîne. Cette défaillance a fréquemment lieu autour de 8h20 du matin. S’ensuit parfois un décrochage sur une autre chaîne de radiodiffusion ».

Souvent imaginé par Vincent Veillon, ce module donne lieu depuis septembre dernier à de très bons moments de radio. Il nous apparaissait donc intéressant de mettre ici ce programme en valeur.
Pour faire connaissance avec cet univers, voici trois parodies convaincantes extraites des Décrochages. La première rappellera certainement quelque chose aux auditeurs de « La Librairie francophone » sur France Inter…

Jean Dupuy, une carrière radiophonique locale en quelques sons 2 mai 2013

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Archives,Europe 2,RFM , 1 commentaire

Jean Dupuy, une carrière radiophonique locale en quelques sons  dans Actualité photo_jean-dupuy-rfm-toulouseLa FM toulousaine est en deuil ces jours-ci. L’une de ses voix, Jean Dupuy, animateur du programme local de RFM et professeur à « l’Ecole de la Radio » SUDFORMADIA, est décédée la semaine dernière.

Officiant depuis près de vingt ans sur les antennes du groupe Lagardère à Toulouse, Jean Dupuy, à l’instar de nombreux animateurs locaux de réseaux musicaux, était un timbre familier des auditeurs de sa zone d’écoute, mais sans la notoriété réservée aux voix du programme parisien.

Puisque nous disposons de quelques archives concernant ce pilier du milieu FM toulousain, et puisque ces enregistrements permettent de ne pas tomber dans l’oubli radiophonique, il nous apparaissait logique de les utiliser sur ce blog en forme d’hommage au parcours de cet homme de micro, et au delà, au travail de centaines d’animateurs locaux qui s’impliquent au quotidien dans la vie de leur territoire.

De 1995 à 1997, Jean Dupuy présente l’émission « Les années vinyl » dans le cadre du décrochage de la mi-journée de Europe 2 Toulouse :

 

Il devient ensuite la voix des programmes locaux de RFM Toulouse et RFM Sud-Ouest (fréquences de Haute-Garonne, Gers et Lot-et-Garonne) :

Source photo : rfm.fr

 

 

Dis Papa, c’était comment Europe 2 ? 1 janvier 2013

Posté par Le Transistor dans : Archives,Europe 2 , 2 commentaires

Dis Papa, c'était comment Europe 2 ? dans Archives geraldine-carre-150x150 En voilà un joli document pour ouvrir cette nouvelle année !
L’enregistrement a vingt ans. Nous sommes là le 1er janvier 1993, à minuit et quelques brouettes, et une jeune animatrice du nom de Géraldine Carré (photo) tient compagnie aux auditeurs d’Europe 2 en leur diffusant « le meilleur de la musique ».
Entre deux rythmes chaloupés (réveillon oblige), surgit soudain un long montage sonore réalisé afin de marquer le passage à la nouvelle année.
Y sont compilés différents évènements estampillés « Europe 2 » et définissant au mieux l’univers de la station à l’époque : des séries et émissions produites avec talent, de nombreuses retransmissions de concerts et festivals, et un reposant mélange musical pop/classic-rock/soft-rock/folk/soul.
Il s’agit donc de se plonger, comme le dit Géraldine Carré dans « dix minutes pour donner envie d’écouter Europe 2 », dans lesquelles on retrouve l’animation de Frédéric Hubert ou Thierry Weigert, les participations de Voulzy ou Cabrel, et les chansons de Lennon, Dylan ou bien Sting.

Quand Europe 2 avait une forme olympique 8 février 2012

Posté par Le Transistor dans : Anniversaires,Archives,Europe 2,Histoire,Radio France , ajouter un commentaire

Quand Europe 2 avait une forme olympique dans Anniversaires AlbertvilleIl y a vingt ans, la France organisait les Jeux olympiques d’hiver à Albertville du 8 au 23 février. Pour l’occasion, Radio France transforme Radio France Savoie en « Info 92″. Mais la station publique décentralisée doit faire face à un challenger privé. Europe 2, partenaire de plusieurs radios locales fédérées par Altitude FM  (*) sur les sites olympiques, a mis le paquet pour ne pas passer à côté de cet évènement planétaire. Un second programme Europe 2 est mis en place quelques jours avant l’ouverture des Jeux depuis Albertville. Les radios savoyardes associées au réseau reprennent via satellite cet Europe 2… 2 !
Ce programme est sans animation musicale aux heures de la matinale, de midi et de la fin d’après-midi. Durant ces créneaux, les radios des sites olympiques diffusent un contenu local  à la play-list imposée pour éviter les doublons lors des raccrochages, plus bien sûr, les infos de Paris et les flashs olympiques d’Albertville. Et pour relier tout ce petit monde, des liaisons Numéris (un luxe pour l’époque). Côté animation, on retiendra la chaleureuse présence de Dominique Dufour, une animatrice québécoise de CITE Rock Détente et des émissions réalisées depuis Albertville en soirée par Richard Bohringer.

Intervention de Dominique Dufour :

Promotion pour l’émission de Richard Bohringer « C’est beau une ville la nuit » :

Jingle Europe 2 « l’émotion olympique » :

Brides FM raccroche sur le programme d’Albertville pour le flash olympique :


Zoom sur Brides FM, la radio du village olympique

logo_europe2_bridesFM dans ArchivesLe village olympique est basé à Brides, une station thermale de la Tarentaise. Pour les JO, la radio locale Brides FM qui couvre Courchevel et Méribel a renforcé son équipe. Un studio est installé à Méribel avec deux journalistes. La ville de Brides est pour la circonstance, à l’image de Berlin, séparée par un haut grillage très surveillé pour isoler la partie village olympique. Les studios de Brides FM sont situés juste en dehors de cet espace sous étroite surveillance appelée zone internationale. Pour l’occasion, Brides FM fait appel à Sydney, une animatrice d’une radio surf de Hawaï qui anime les soirées de la radio avec une musique très rock.


Frédéric – RadioBrest.net

(*) Altitude FM, créée en 1987, est une fédération qui regroupait des radios stations de sports d’hiver, surtout en Tarentaise. Les radios diffusaient un réseau mais étaient libres de leurs décrochages. Altitude FM a tout d’abord relayé RFM, puis Kiss FM. En janvier 1990, Altitude FM s’est associée à Europe 2. Les radios, toutes indépendantes, étaient les suivantes : Radio Val à Val-d’Isère (96.1), Altitude 3000 à Val Thorens (101.1), Brides FM à Brides-Les-Bains (97.9), Spot Radio Tignes (92.2), Radio Savoie Tarentaise à Albertville (101.6), Radio Avoriaz (Haute-Savoie 91,1), Radio Vars (Hautes-Alpes 101).

 

« A François Mitterrand, Europe 2 reconnaissante » 9 janvier 2011

Posté par Le Transistor dans : Anniversaires,Archives,Europe 2 , ajouter un commentaire

programmeeurope21990.gif 9 janvier1996 : le lendemain de la mort de François Mitterrand, Europe 2 consacre une émission spéciale à la carrière de l’ancien président.
Hélène Zélany et Yvan Le Bolloch reviennent en début de soirée durant une heure sur le parcours du « libérateur de la FM », dans un rendez-vous intitulé « Les années Mitterrand ».
En voici un extrait.

 

1234

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus