navigation

17 avril 1993 : Wit FM fait le plein de publicités 17 avril 2009

Posté par Le Transistor dans : Anniversaires,Archives,Locales,Publicité , ajouter un commentaire

17 avril 1993 : Wit FM fait le plein de publicités dans Anniversaires logo_witfm-1993
Pour les amateurs de vieilles publicités Darty, Champion et autre Conforama (y’en a-t-il d’ailleurs ?!), revivons la mise en ondes de trois écrans publicitaires diffusés en 1993 sur la station bordelaise Wit FM.
A l’époque, cette radio locale privée (propriété des Laboratoires Pierre Fabre, tout comme Sud Radio) est très populaire en Gironde avec son format « music and news » professionnel et fort bien produit. Les bonnes audiences étant au rendez-vous, les pauses publicitaires sont nombreuses et assez fournies en messages de grandes enseignes nationales.

Nous sommes donc le samedi 17 avril 1993, il est aux alentours de 11h20, l’animateur de la matinée (Laurent Courageux semble t-il ?) désannonce le titre « Qui sait ? » de Bruno Maman :

Suite à cette pause publicitaire, quatre morceaux sont enfilés :
- Lenny Kravitz « Stand by my woman »,
- Francoise Hardy « VIP »,
- Boys Town Gang « Can’t Take My Eyes Off You »,
- Tasmin Archer « Arienne”.

Puis,  à 11h36, le moment est venu de jouer :

Conforama, La Redoute, L’As de Carreau, Isio 4. Et hop ! Retour à la musique :
- Les Innocents « L’autre Finistère »,
- Thelma Houston « Don’t leave me this way »,
- Johnny Hallyday « Je veux te graver dans ma vie – Bercy 92 ».

Il est à présent 11h49. L’heure de féliciter la gagnante du jeu précédent, et de lancer une nouvelle pause publicitaire de deux minutes :

Suite à ces messages, Whitney Houston (« I’m every woman ») et Laurent Voulzy (« Carib Islander ») se chargent alors de terminer la matinée et d’amener l’auditeur jusqu’au top horaire de midi…

Source logo : Schoop.fr

La radio, les images de la vie 15 avril 2009

Posté par Le Transistor dans : Archives,Publicité , ajouter un commentaire

De « Vive la radio » en 1991 à « J’aime la radio » en 2009, le premier billet de ce blog était consacré aux messages publicitaires vantant les mérites du médium radiophonique sur les ondes. A mi-chemin entre ces deux campagnes, voici « La radio, les images de la vie » ; une communication diffusée à l’automne 1996 (de mémoire), et enregistrée à l’époque sur la station Skyrock (d’après la qualité du son).

Des spots additionnant les points de vue et les arguments…
Du côté de l’auditeur :
- la souplesse de l’écoute, « c’est où on veut, quand on veut, comme on veut »,
- la radio est à l’écoute des ses auditeurs, facilite leur vie quotidienne et leur offre de l’évasion : « la radio, les images de la vie ».
Du côté de l’annonceur :
- l
a radio est très consommée et toutes les cibles s’y retrouvent : 36 millions d’auditeurs quotidiennement, 97% des moins de 5 ans et 98% des jeunes en une semaine…  

Une multiplication des messages donc, avec une production soignée, pour au final exprimer une seule démonstration : proximité et souplesse font de la radio un médium privilégié des Français, donc amis annonceurs ne vous privez pas des ondes pour communiquer !



J’aime la radio ! 30 mars 2009

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Archives,Publicité , ajouter un commentaire

Quoi de mieux que ce cri du coeur pour débuter ce blog ? J’aime la radio est l’intitulé d’une campagne promotionnelle pour le média radiophonique diffusée sur douze stations privées la semaine dernière. A l’initiative de ces spots, les quatre poids lourds du secteur (Lagardère Active Broadcast, RTL Group, NextradioTV et NRJ Group) rassemblés au sein du Bureau de la Radio ; « association dont la mission sera de promouvoir le média radio auprès du grand public, des pouvoirs publics et des différents acteurs du marché publicitaire ». Une nouvelle force de lobbying donc, officialisée avec tambours et trompettes, soit communiqués de presse et spots de pub.

But avoué des quatre grands opérateurs privés : peser plus nettement sur le législateur pour développer leurs positions et libérer certains freins. Un exemple ? Relever le seuil de concentration radiophonique, fixé actuellement par la loi à 150 millions d’habitants maximum pour un même groupe, et le faire passer à 200 millions d’habitants. Ce relèvement permettrait donc essentiellement aux mastodontes de se lancer dans une nouvelle politique d’achat de stations en France afin de développer de nouveaux réseaux, de nouveaux produits censés capter davantage de recettes publicitaires. La diversité du secteur en prendrait immédiatement un sérieux coup…

Il est assez amusant à travers la naissance de ce Bureau de la Radio de constater qu’en 2009 en France, le lobbying s’affiche désormais au grand jour sans aucun complexe. Il n’est plus qu’une communication de secteur comme les autres, un message comme un autre. Je « vend » mon pouvoir et mon influence comme je vendrais de la lessive. Le modèle anglo-saxon a fait son chemin…

La forme de cette campagne J’aime la radio est « très 2009 » également… Qui serait mieux que les simples auditeurs des stations pour vendre le produit radio ? Et bien les « people » évidemment ! Alexandra Lamy, Martin Solveig ou Elie Semoun ont, par exemple, un pouvoir d’évocation et d’identification certain…

Ce J’aime la radio ! n’est pas sans rappeler le Vive la radio ! de 1991 censé célébrer les 10 ans de la libéralisation de la FM en France.  Le spot suivant, enregistré à l’époque sur Fun Radio, mettait plutôt à l’honneur la réactivité et la proximité exceptionnelle du médium. Point de « people » ici, mais juste la voix d’Eric Lange nous délivrant ce message : « la vie sans la radio, ça n’a plus aucun son, ça n’a plus aucun sens. Sans radio, la vie serait muette ».

12345

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus