navigation

Où sont les flonflons de Radio Montmartre ? 5 octobre 2011

Posté par Le Transistor dans : Archives,MFM,Radios libres , 13 commentaires

Elle aurait trente ans. L’âge d’une petite jeunette pour ses auditeurs composés pour une très large partie de séniors. Radio Montmartre, lancée par Guy Noël au début de l’automne 1981, détonne sur la bande FM avec ses flonflons, rengaines et ritournelles présentés sur le ton des radios du temps de la TSF. L’apéritif en chansons, Vive l’opérette, Thés dansants, Trompette d’or et ses invités, la grille de programmes annonce les couleurs : bleu, blanc, rouge.

En 1995, cette station qui s’est développée en province, devient Montmartre FM et perd un peu de son côté titi parisien. Elle laisse la place à MFM trois ans plus tard. Et laisse les fans de Berthe Sylva, Georgette Plana et autre Mistinguett orphelins sur la bande FM.

Pour illustrer ce qui faisait la singularité de cette antenne, voici un extrait de l’émission de Jacques Trémolo au milieu des années 80. Précisons que cet enregistrement est livré tel quel, sans coupures ni montage…

Frédéric – RadioBrest.net

 

NRJ : 30 ans (suite) 16 juillet 2011

Posté par Le Transistor dans : Anniversaires,Archives,Histoire,NRJ,Radios libres , 2 commentaires

logonrj.jpg 30 ans d’NRJ toujours, avec ce jingle des années 80, où derrière la parodie au premier degré pointe un fond de vérité : un empire tout puissant émerge de la jungle des radios libres en écrasant la concurrence et en contournant toute régulation.

NRJ : 30 ans aujourd’hui 15 juillet 2011

Posté par Le Transistor dans : Anniversaires,Archives,Histoire,NRJ,Radios libres , 1 commentaire

logonrj.jpg Après avoir occupé pendant plusieurs jours la fréquence 102 MHz avec une boucle de 30 secondes d’un morceau de Paul Simon, NRJ, la Nouvelle Radio Jeune, balbutie sur les ondes parisiennes le 15 juillet 1981 à 13 heures. C’est la radio de l’Association Nationale pour l’Information des Femmes et pour la Santé derrière laquelle on trouve la famille Baudecroux.

De la radio libre installée dans un petit appartement en haut de l’immeuble du 55 rue du Télégraphe à l’empire des ondes que l’on connaît maintenant, il y a trente ans aujourd’hui.
Laissons la radio stéréotonique chanter elle-même sa chanson d’anniversaire sur ce son de février 1982 :

Frédéric – RadioBrest.net

12 juillet 1981 : démarrage des programmes d’RFM 12 juillet 2011

Posté par Le Transistor dans : Anniversaires,Archives,Histoire,Radios libres,RFM , 2 commentaires

rfmlogo1981.jpg  Occupée depuis le 6 juin 1981 par la diffusion d’une bande enregistrée, la fréquence parisienne 100.3 connaît son premier programme en direct à partir du 12 juillet.

A l’occasion du trentième anniversaire d’RFM, et grâce au concours du site RadioBrest.net, voici deux archives originales des débuts de « la radio couleur ».

Le tout premier encart publicitaire de la station, avec sa grille des programmes :
rfmpub.jpg

Et un montage d’extraits sonores datant de juillet 1983 : promotion, animation, et jingles « US »…

« J’aime, j’aime » les refrains réinterprétés en jingles 25 mai 2011

Posté par Le Transistor dans : Archives,Habillage,Histoire,Radios libres , 3 commentaires

Pour marquer les 30 ans de la libéralisation de la bande FM, ce blog inaugure aujourd’hui une rubrique historique réalisée par le site Radio Brest à l’aide d’archives sonores personnelles.

Au début des années quatre-vingt, les maisons de disques s’intéressent de très près aux nouvelles venues sur la bande FM. Essentiellement musicales, elles constituent une belle opportunité de faire connaître les artistes boudés par les périphériques. Et elles cartonnent auprès des Français. Ainsi, en 1983, deux ans après leur éclosion, les radios libres sont créditées d’une audience de 22.1 % sous le vocable « d’autres radios », entre RTL 24.3% et Europe 1, 20%. Pour promouvoir leurs protégés, les maisons de disques n’hésitent pas à leur faire rechanter le refrain de leur chanson avec le nom de quelques radios locales bien implantées. C’est le cas par exemple de Patrick Alexandroni qui décline ici le refrain de son tube « J’aime, j’aime » pour la parisienne Radio Tour Eiffel et la niçoise Radio Baie des Anges.

Le titre original :

La version Radio Baie des Anges :

La version Radio Tour Eiffel :


Frédéric – RadioBrest.net

12

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus