navigation

Jean Dupuy, une carrière radiophonique locale en quelques sons 2 mai 2013

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Archives,Europe 2,RFM , 1 commentaire

Jean Dupuy, une carrière radiophonique locale en quelques sons  dans Actualité photo_jean-dupuy-rfm-toulouseLa FM toulousaine est en deuil ces jours-ci. L’une de ses voix, Jean Dupuy, animateur du programme local de RFM et professeur à « l’Ecole de la Radio » SUDFORMADIA, est décédée la semaine dernière.

Officiant depuis près de vingt ans sur les antennes du groupe Lagardère à Toulouse, Jean Dupuy, à l’instar de nombreux animateurs locaux de réseaux musicaux, était un timbre familier des auditeurs de sa zone d’écoute, mais sans la notoriété réservée aux voix du programme parisien.

Puisque nous disposons de quelques archives concernant ce pilier du milieu FM toulousain, et puisque ces enregistrements permettent de ne pas tomber dans l’oubli radiophonique, il nous apparaissait logique de les utiliser sur ce blog en forme d’hommage au parcours de cet homme de micro, et au delà, au travail de centaines d’animateurs locaux qui s’impliquent au quotidien dans la vie de leur territoire.

De 1995 à 1997, Jean Dupuy présente l’émission « Les années vinyl » dans le cadre du décrochage de la mi-journée de Europe 2 Toulouse :

 

Il devient ensuite la voix des programmes locaux de RFM Toulouse et RFM Sud-Ouest (fréquences de Haute-Garonne, Gers et Lot-et-Garonne) :

Source photo : rfm.fr

 

 

RFM invente l’interaction fictive entre animateurs 30 avril 2013

Posté par Le Transistor dans : Amusant,Le Mouv',MFM,RFM , 11 commentaires

Ca n’est plus un secret aujourd’hui, le recours aux interventions d’animateurs préenregistrées est devenue monnaie courante sur les radios musicales. Grâce aux évolutions numériques, la technique dite du « voice track » est quasi indécelable pour l’auditeur lambda : le DJ donne l’impression d’être en direct durant des heures derrière son micro pour annoncer ou désannoncer la programmation musicale, alors que l’ensemble de ses temps de paroles ont été préalablement enregistrés en quelques minutes et rentrés dans un automate de diffusion pour être balancées au bon moment sur les ondes.

RFM invente l’interaction fictive entre animateurs dans Amusant logo_mfm2011-150x150Certaines antennes utilisent ce procédé avec parcimonie pour des raisons pratiques (week-end, absences), et d’autres en usent et abusent, essentiellement pour des raisons économiques. A l’image du réseau MFM Radio, qui semble être par exemple aujourd’hui le champion de la pratique du voice track. Seulement 20% de l’antenne y est en direct, la matinale et le 16-19h, quand le reste de la semaine et le week-end sont essentiellement mis en boîte à distance par trois animateurs extérieurs qui changent de nom selon la station cliente.

logo-le-mouv-150x150 dans Le Mouv'Classiquement, ce mode de fabrication de la radio peut prêter à sourire lorsque la machine s’emballe ou bien se retrouve mal paramétrée, comme par exemple dans cet extrait déjà publié sur ce blog en 2009. Le journaliste est en direct, l’animatrice annonçant le flash est censée l’être mais ne l’est pas, et une erreur dans l’ordre des modules diffusés va créer une petite confusion sur l’antenne du Mouv’ (oui, le service public utilise également le voice track) :

Si les erreurs de manipulation peuvent engendrer quelques moments de radio amusants, il y a tout de même beaucoup plus drôle aujourd’hui : l’ingéniosité dont font preuve certaines antennes pour masquer la tromperie de l’enregistrement.
A ce petit jeu, RFM fait fort cette saison en inventant la fausse interaction entre animateurs !
logo_rfm2 dans MFMCe réseau, qui n’est pas par ailleurs un gros utilisateur du voice track et conserve une certaine spontanéité sur son antenne, utilise la technique essentiellement pour ses émissions spécialisées du week-end animées par les voix référentes de la semaine (Guillaume Aubert pour RFM Collector, Carl Defray pour le Hit RFM et Pat Angeli pour Night Fever).
Là où cependant la radio trompe davantage son monde que les autres, c’est à la fin des émissions, lorsque l’animateur en conserve est censé passer le relais à son successeur qui lui, est en direct.
Deux cas de figure se présentent alors. Il y a tout d’abord la technique de l’animateur enthousiaste qui ponctue et commente ce que son collègue enregistré dit. Ecoutons par exemple ici Carl Defray (en voice track) et Léo Cuenca (en direct) :

Oui oui, il s’agit bien de chiqué. Et tant pis pour la spontanéité et l’imprévu !

Deuxième subterfuge entendu sur RFM : plutôt que de se contenter d’une banale annonce, l’animateur enregistré salue son collègue et laisse passer une petite respiration pour que ce même collègue en direct puisse, chose plutôt cocasse, répondre naturellement à la voix virtuelle et réagir à ce qu’il entend !
Les exemples suivants permettent d’entendre dans cet exercice Guillaume Aubert (en voice track) et Vincent Richard (en direct) :


Oui, le second animateur se retrouve ainsi en train d’engager la conversation avec un fichier enregistré ! Curieux rendu, non ?  Ca ressemble bien à un classique passage d’antenne entre deux voix complices, ça a le goût de la convivialité en direct, mais il ne s’agit en fait que d’un stratagème pour rendre l’antenne en conserve moins figée.

Voilà donc une tendance bien ridicule ; une entourloupe qui ne changera certes pas fondamentalement la face de la radio, mais qui allonge un peu plus la liste des petites tromperies d’une industrie qui s’assoit de plus en plus sur le respect de l’auditeur.

RFM « sur la route de vos vacances » 20 août 2012

Posté par Le Transistor dans : Archives,RFM,Vacances d'été , ajouter un commentaire

Eté 1997. Il y a toujours une fréquence d’RFM sur la route de vos vacances. Et la voix de Tom Novembre pour vous la donner…

Habillage d’RFM : en avance d’une mode ou bien définitivement ringard ? 21 octobre 2011

Posté par Le Transistor dans : Amusant,Archives,Habillage,NRJ,RFM , 3 commentaires

rfmlogoseptembre2011.jpg Si on sait bien que tout ce qui a été ringard un jour est susceptible de revenir à la mode le lendemain, on s’interroge tout de même sur l’apparition depuis la rentrée sur RFM d’éléments d’habillage disparus de la bande FM depuis bientôt 20 ans : les jingles chantés à la gloire des animateurs…




Passée la rigolade, ces jingles de 2011 nous ramènent à une référence inévitable : les identifiants désormais cultes d’NRJ dans les années 80 (à écouter ici grâce à Schoop.fr) ; d’autant que ces jingles sont également réalisés par les frères Costa et leur studio Freeway Music Business.

Les années 80 donc ; lorsque que le DJ bavard était adulé et personnifiait sa station. Puis la musique est devenue « la véritable star » dans les années 90, le premier produit d’appel des FM, obligeant les animateurs des années 2000-2010 (et ceux d’RFM notamment) à ne plus parler que trois fois vingt secondes dans une heure.

Qu’RFM cherche cette saison à davantage humaniser et « incarner » son antenne en chantant les louanges de DJ devenus avec le temps quasi interchangeables n’est en soi pas une mauvaise idée ; mais ne faudrait-il pas tout d’abord surtout débrider les animateurs et leur octroyer davantage de temps de parole ?

En attendant on s’interroge, ces curieux jingles personnalisés sont-ils donc « furieusement tendance » et précurseurs d’une nouvelle mode sur les FM, ou bien définitivement ringards ?

 

12 juillet 1981 : démarrage des programmes d’RFM 12 juillet 2011

Posté par Le Transistor dans : Anniversaires,Archives,Histoire,Radios libres,RFM , 2 commentaires

rfmlogo1981.jpg  Occupée depuis le 6 juin 1981 par la diffusion d’une bande enregistrée, la fréquence parisienne 100.3 connaît son premier programme en direct à partir du 12 juillet.

A l’occasion du trentième anniversaire d’RFM, et grâce au concours du site RadioBrest.net, voici deux archives originales des débuts de « la radio couleur ».

Le tout premier encart publicitaire de la station, avec sa grille des programmes :
rfmpub.jpg

Et un montage d’extraits sonores datant de juillet 1983 : promotion, animation, et jingles « US »…

1234

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus